Les Récits d'une Tarologue - 8. Le "Blind Date" avec L'EMPEREVR

Ma copine Valérie insistait : elle tenait absolument à me présenter à l’un de ses collègues avocats.


Elle disait qu’il fallait que je m’octroie la chance d’une nouvelle relation amoureuse sinon je risquais de rester célibataire et de m’acheter un chat, ce qui aurait fait de moi une véritable sorcière !


En vérité je n’avais aucune envie de rencontrer un homme, encore moins de tomber amoureuse. Je n’étais pas non plus le type de personne qui cherchait les plans c...


Ce dont j'avais vraiment besoin c'était du temps; du temps pour digérer tout ce qui m'était arrivé avec mon ex. Je me demandais si j’allais un jour arriver à refaire confiance à quelqu’un.


Toutefois Valérie (déterminée comme il se doit à toute femme Lion) insistait : il fallait que je rencontre Maître E*. Elle avait donc organisé un "date" dans un bar à tapas où on servait des excellents vins …


On s’est ainsi retrouvés tous les trois, un jeudi soir après le travail. À nous voir, tous les trois assis autour d’une table haute illuminée par des bougies, on aurait dit la lame LE JVGEMENT.

Dans cette lame du Tarot de Marseille on voit trois personnages autour d’une table, un ange avec un trompette au-dessus d’eux annonce des bonnes nouvelles, la réussite d’un projet, des messages positifs.


D’un point de vue spirituel ou psychologique, LE JVGEMENT représente l’union du principe masculin et du principe féminin qui réalise l’unité dans le personnage central.


De manière générale, cette carte représente une seconde chance, une nouvelle opportunité... (la mienne d'arriver à nouveau à aimer ?!)


Effectivement la soirée s’était très bien passée et Maître E. était charmant.


Du fait qu’il était anglais par sa mère et italien du côté paternel, il avait à la fois le charme latin et l’élégance british.

Les cheveux bruns, légèrement bouclés, 1 mètre 80 de hauteur et un grand sourire. On avait parlé de beaucoup de choses ; on aurait dit que on se connaissait depuis toujours.


Maître E. n’avait jamais été marié. Il m’expliquait qu’il n’avait pas encore rencontré la right person ; je me suis demandée qu’elle aurait pu être sa notion de right ?


En tout cas, à la fin d'une très belle soirée, il m’a demandé mon numéro de téléphone de sorte à ce qu’on puisse se revoir . On s’est dit au revoir avec un bisous sur la joue ce qui m’a quand même - je l'avoue - donné des frissons !


Je venais de rentrer chez moi, quand mon portable a commencé à sonner : c’était Valérie, excitée et satisfaite d'avoir si bien joué son rôle de Cupidon en ayant centré avec sa flèche, deux cœurs à la fois !


J’en ai profité pour lui demander si elle connaissait la date d’anniversaire de Maitre E. Après quelques instants d’hésitation, elle m’a répondu : « Ah oui, on a fêté au bureau…c’était avril…le 16 »


Oh Non, Merde ! Bélier : c’est tout ce que j’ai pensé et j’ai raccroché.

Et oui…car pas seulement, je suis convaincue que l’homme Bélier n’est pas facile à vivre mais en Tarologie, le Bélier correspond à la lame de L’EMPEREVR.

L’EMPEREVR est une des lames les plus puissantes du Tarot, elle parle de force, de détermination et de courage.


C’est un chef-né, un leader actif et dynamique qui prend les choses en main et il a de l’autorité. Mais il peut vite tourner en dictateur émotif !

Il est par ailleurs souvent représenté assis sur un trône orné de têtes de béliers (dans l’ancien jeu du Tarot de Marseille).


Fonceur et logique, il sait décider et imposer ses idées, il a de l’initiative, il régit et met les choses en branle.


Dans une Tirage il représente la détermination qui amène à la réussite et dans le cadre d'une question OUI/NON, il indique le "OUI".


Il a des qualités qu’on peut sans doute qualifier de positives dans le milieu professionnel, mais moins au niveau sentimental surtout du point de vue de la femme Taureau que je suis.


Et c'est ainsi que je suis allée me coucher sachant que j’allais probablement rester single encore pendant un long moment, peut-être pour le restant de ma vie!


2020 Copyright Sofia- Tarots.com - reproduction interdite

0 views0 comments