Les Récits d'une Tarologue - 5. Madame Ô : quand LETOILE rencontre LE DIABLE

Updated: Oct 3, 2021

Il y avait des personnes qui m’appelaient qu’une seule fois et il y en avait d’autres qui revenaient régulièrement.


Parmi mes consultants réguliers : il y avait Madame Ô : une ancienne maîtresse d’école qui d'une 70aine d’années et qui vivait seule; de sa photo sur WhatsApp, je percevais sa longue chevelure blonde et son rouge à lèvre violet. C’était sans aucun doute une très belle femme, qui souffrait de solitude : son mari l’avait quitté sans donner trop d’explication quand elle était encore jeune et son fils qu’elle aimait plus que tout au monde, passait lui rendre visite rarement. En plus, le peu de fois qu’il lui rendait visite, il la traitait assez mal et elle avait ainsi commencé, de manière presque inconsciente, a à avoir peur de lui. Elle mesurait avec lui ses paroles et lui cachait la presque totalité de ses craintes et problèmes.


C'est en cherchant quelqu'un avec qui discuter, sans être ni jugée ni agressée, qu'elle avait trouvé mon nom dans un site de petites annonces. Fascinée par la Kabale, Madame Ô connaissait bien les Tarots.


Le plus je parlais avec elle, le plus elle me faisait penser à #LETOILE du #TarotdeMarseille.



Dans cette lame on perçoit une femme blonde (dans l'ancien Tarot de Marseille les cheveux étaient bleus, mais dans la version de #BenDov et #Jodorowsky, elle est blonde!) qui tient deux cruches dont elle dévers le contenu dans la rivière comme si elle était éprise dans le cycle éternel qui est celui du donner et du recevoir.


Toutefois, contrairement à ce qu’on lit dans les livres sur les Tarots, mon interprétation de cette carte n’est pas si positive. Traditionnellement cette lame est perçue comme un message qui sous-entend que tout ce qu' on donne va nous revenir en retour.

Un message d’équité et d’équilibre. Un message qui devrait nous rassurer que

« les efforts faits seront récompensés ».


Personnellement je n’interprète pas cette lame de cette manière.


Pour moi LETOILE symbolise les énergies perdues et mal investies. Je vois dans cette image, celle d’une femme qui déverse son eau dans une rivière; ce qu’elle déverse sera perdu pour toujours et n’aura aucun impact sur le courant d’eau du fleuve. Cette lame représente les efforts qui ne seront jamais récompensés. La goutte d’eau qui est versé dans un ruisseau…et qui se perd.


Madame Ô était à mes yeux LETOILE : elle donnait, mais ne recevait pas en retour…et lentement elle se vidait. Mais elle était convaincue qu’on ne doit jamais demander de l’amour ou de l’attention, car si on demande pour l'avoir, cela n'a aucune valeur.


Cela dit, elle avait décidé de me contacter au sujet du DIABLE qui a ses yeux était son voisin de palier qui l’avait agressée violemment pour avoir occupée 15 minutes plus que prévu la buanderie! Il l’avait presque frappé et insultée de tous les noms. Elle s’était mise à pleurer et ne sachant pas quoi faire et à qui en parler elle m’avait appelé.


Le #DIABLE… qui en a pas rencontré un dans sa vie au moins une fois et sous différentes formes ?

Le Diable dont je vous ai déjà parlé représente le pouvoir de la partie obscure de l’homme. Son coté animal avec ses passions et ses pulsions qu’il n’arrive pas à contrôler.


Il symbolise tout ce qui peut enchaîner l’homme vie et empêcher la réalisation de son Etre authentique : les peurs, les addictions, le matérialisme…


Le Diable rappelle que si des conditions extérieures peuvent concourir à l’échec, c’est aussi en soi qu’il faut combattre les pensées limitantes et les excuses afin d’avancer et se réaliser.


Quand cette carte apparait, le #Consultant peut se sentir démuni face à une situation difficile, comme c’était le cas pour Madame Ô.


Après avoir écouté son histoire et lui avoir donné le conseil du #Tarot, j'avais continué à discuter avec elle, mais sur mon téléphone perso. Au fond, on se confie toujours mieux avec un inconnu...



2020 Copyright Sofia- Tarots.com - reproduction interdite

10 views0 comments