Les Récits d'une Tarologue - 2. LA PAPESSE, L'HERMITE et LE MAT

Updated: Oct 3, 2021

Plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis le jour de mon licenciement.


Des semaines passées à faire du rangement, à réfléchir sur mon sort et à envoyer des candidatures pour des postes auxquels je pensais correspondre, sans pour autant jamais recevoir de réponse. J’avais décidé d’arrêter avec mon tirage matinal: la peur d’une mauvaise carte était trop grande !


Mes copines m’appelaient régulièrement pour m’inviter à sortir; je déclinais avec détermination. Je craignais qu’en sortant j’allais croiser les clientes de mon ancienne boutique ; elles m’auraient posé des questions auxquelles je ne souhaitais pas répondre car au fond de moi j’avais honte, honte d’avoir été licenciée. Comme si cela avait été de ma faute. Je restais donc dans mon petit appartement en limitant les dépenses d’énergie et d’argent; je nettoyais chaque coin et je soignais les plantes du balcon comme je ne l’avais jamais fait auparavant.


Comme LA PAPESSE qui regarde vers l'arrière (où elle cherche des solutions aux problèmes liés à son enfance ou à son passé) et qui nous rappelle qu’il y a des moments dans la vie pendant lesquels l’introspection doit primer sur l’action, je passais mes journées à pratiquer toute sorte de rituel autant tibétain que « sorcier ».

Alors qu’ELLE tient dans sa main un grand livre ouvert qui renvoie à sa soif de connaissance et son besoin d’analyse, je tenais constamment mes yeux sur mon téléphone et, plus précisément, sur Instagram à la recherche de potions et rituels magiques miraculeuses!


LA PAPESSE nous invite à trouver les réponses à nos questions à l’intérieur de nous-mêmes dans le calme et la réflexion…chose que je faisais entre un rituel et un autre.


Ainsi, es jours passaient et, alors que ma vie sentimentale était rentrée dans l’anonymat le plus complet, j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de retourner vers le Tarot.


J’ai allumé une bougie, j’ai étalé les Arcanes sur mon lit, j’ai fermé les yeux et j’ai pensé à ma question: « Qu’est-ce que je dois faire ? »




Ma main a soulevé une carte, je l’ai retourné : L’HERMITE. Un homme âgé qui avance avec une canne et une lanterne dans un chemin dans la nuit.


Seule la lumière qu'il tient dans la main, illumine son chemin, il doit donc avancer avec prudence car il n'arrive pas à voir ce qu'il y a au but de sa route.


C’est une carte importante dans le Tarot car elle évoque le recul et le besoin de faire une remise en question assez importante sur sa vie générale.

Cette lame représente aussi - dans son aspect positif - une fabuleuse opportunité d’aller vers une nouvelle vie ou un nouveau départ.


Uhm… ? Il fallait donc prendre du recul, réfléchir... Mais réfléchir à quoi ?


Au fond il n’y a pas grande chose que je sache faire à part le métier de la vente et la lecture des Tarots.


Mais sur cela je me permets de vous arrêter immédiatement afin d’éviter tout malentendu!Je ne suis pas quelqu’un qui tire les cartes du Tarot pour révéler le futur…


J’ai commencé à m’intéresser au tarot à l’âge de 20 ans quand je ne savais absolument pas ce que je devais faire, ni devenir. Lentement, je me suis éduquée à la Tarologie en lisant Jung, Ben Dov, Enriquez et Jodorowsky.


J’ai ainsi appris à considérer le Tarot comme un outil qui peut nous aider à comprendre le présent pour mieux prévoir notre futur, car comprendre le présent - contrairement à ce que l’on croit – n’est pas si évident que cela. Nos schémas du passé nous influencent et nous conditionnent, nos peurs nous limitent sans que l’on ne sache véritablement ni pourquoi ni comment.


Peut-être c’était celle-ci la voie à suivre et le message transmis par L’HERMITE : faire une introspection pour comprendre ce que je voulais faire et vers où je voulais aller vraiment !


Or, je ne sais pas comment ça marche pour vous, mais moi, je suis souvent incapable de savoir ce que je veux . Par contre je suis assez lucide sur CE QUE JE NE VEUX PAS !


J’avance ainsi dans mes choix de vie par biais de négations plutôt que d’affirmations. En attendant de retrouver du travail, j’étais donc arrivée aux conclusions suivantes :


· je ne voulais pas prendre un job qui ne me plaisait pas juste pour le prendre (cela m’aurait déprimé encore plus) ;

· je ne voulais pas retourner vivre chez mes parents ;

· je ne voulais pas demander de l‘aide financière à mon ex-mari qui avait couché avec celle que je pensais être ma meilleure amie .


Il me fallait donc une solution.


Ce n’était que quelques jours plus tard quand, en feuilletant les pages d’un journal à la recherche d‘un job, mes yeux se sont arrêtés sur la section : Voyance et Taromancie. Des visions du futur et des tirages de tarots par téléphone…

Or, je suis assez sceptique quand il s’agit de ces hotlines gérées par des ordinateurs et ou des soi-disant voyants– marketeurs dont l’art de lire le Tarot n’est pas autant développée que celle de vous garder le plus longtemps possible au téléphone en essayant d’en tirer un nombre maximum de minutes.


Ceux qui appellent espèrent recevoir des solutions du pour atteindre soit le succès au travail, soit le retour d’un ex, soit la rencontre de l’amour de sa vie. Comme si le Tarot pouvait faire tout cela.

Hélas, la seule chose qu’il peut faire est de nous aider à nous poser les bonnes questions et à comprendre comment arriver à obtenir certaines choses après nous avoir poussé à nous demander si ce que nous souhaitons est véritablement bon pour nous.

Car si notre destin est déjà écrit, il ne faut jamais oublier que nous avons de la marge de manœuvre sur nos décisions, nos choix et sur la façon dont nous décidons de faire face à ce que la vie nous présente chaque jour.


C’est donc en pensant à tout cela que je me suis posé la question : et si j’ « ouvrais » ma propre ligne téléphonique pour proposer des tirages moins invraisemblables ? Si j’essayais de faire connaître le Tarot dans sa dimension moins loufoque ?


J’ai coupé la page du journal en question, mais en me levant de table ma chaise a bousculé la petite table derrière moi où étaient rangés les Tarots. La plupart des cartes sont tombées par terre, mais une seule carte s’est retourné de son côté face : LE MAT*!


LE MAT! Vous vous rendez compte ? Impossible de ne pas prendre cela pour un signe car cette lame est annonciatrice de décisions importantes qui auront un fort impact sur notre avenir.


Je n’avais plus aucun doute ; le lendemain j’aurais appelé mon opérateur téléphonique pour entreprendre les démarches pour ouvrir ma Hotline Tarologique !


LE MAT* (aussi connu comme LE FOL) est la seule carte du tarot de Marseille qui ne porte pas de numéro ; pour cette raison on dit que la carte du Mat est la première mais aussi la dernière lame du tarot de Marseille. Elle est annonciatrice d’indépendance et de décisions de vie qui seront le plus souvent très importantes car elles auront un impact fort sur votre avenir, qu’il soit personnel ou professionnel.

Elle peut aussi annoncer un départ ou une décision prise sur un coup de tête.

C’est en tout cas le besoin de changement et de nouveauté que vous prédira le Mat dans le tarot de Marseille lors d’un tirage.

Dans les relations sentimentales, cette lame représente l'incapacité de s'engager; les rapports sexuels "sans précautions", une attitude libertine.




2020 Copyright Sofia- Tarots.com - reproduction interdite

10 views0 comments